OCB: L'histoire du papier à rouler

Avec l'équipe de Themariashop, nous voulons vous rappeler l'Histoire du papier OCB, depuis ses commencements jusqu'à aujourd’hui.

"OCB" Les trois sigles de son logo signifient Histoire : 

OCB

 

"O" d'Odett, un lieu voisin aux bords du fleuve d'Ergué - Gabéric (Finistère) où ils créèrent la première papèterie dans en 1822, qui fut créée tout près du fleuve de par la quantité d'eau nécessaire au moment de produire le papier.

"C" de Cascadec, lieu où en 1893 ils louèrent une fabrique pour implanter une autre de ses productrices de papier. Après 24 ans en 1917, ils achetèrent la fabrique.

Et finalement le "B" de Bolloré, est le nom des fondateurs et dirigeants de cette marque, pendant six générations ils marquèrent l'histoire de la fabrication de papier, particulièrement celle du papier à fumer et celle d'OCB.

 

L'Histoire de OCB

En 1822

Fut l’année ou tout commença, les frères Bolloré inaugura la première papèterie où ils produisaient tout type de papier. Un de ses fondateurs était docteur en médecine et chirurgien en chef de la marine, pour ce motif il voyagea beaucoup, particulièrement au Brésil et en mers de Chine et quelques rumeurs disent que de là, il apporta les secrets de la fabrication du papier fin, ce qui leur ont servi à produire le premier papier pour cigarettes.

 

 

En 1893

OCB, Cascadec - 1917

Cet année à cascadec on inaugura la deuxième papèterie, ils louèrent une grande fabrique pour continuer avec leur travail sur la fabrication du papier de cigarettes.

 

 

En 1917

Papel con el logo Le Coq Français

Ce fut une grande année pour la marque, ils achetèrent la fabrique de Cascadec après 24 ans de location. Il apparut la mode de la cigarette en France et ils sortirent sur marché les premiers petits livrets de papier de fumer avec la marque de "Le coq français." Le papier à lettres, papier de coton, papier de mousseline, etc… devinrent secondaires et ils centrèrent tout leurs efforts sur le papier à rouler les cigarettes.

 

 

En 1918

Si vous les aimez bien roules OCB
Tous les efforts furent récompensés. Cette année fut celle de la naissance de la marque OCB. Ils travaillèrent pendant des années pour parvenir à produire le papier à cigarettes le plus de fin du marché.

 

En 1930


La marque fondée par les frères Bolloré, produisirent cette année plus de 2000 tonnes de bobines de papier, 86 millions de petits livrets de papier OCB, 90% de cette production ont été exporté en EEUU.

 

 

1939

Avec l'arrivée de la guerre toutes les fabriques restèrent fermées, seul une d’entre elles fonctionnait au 20% de sa production. Ce qui fit l’impossibilité de poursuivre l'exportation en Europe. Par chance une année avant, avec l'aide d'ingénieurs français, ils créèrent une immense fabrique en Caroline du Nord, capable de couvrir toutes les nécessités des Américains.

 


En 1951 et 1960


Une fois finie la guerre, plusieurs années après ils recommencèrent à fonctionner à plein régime, tant qu'ils augmentèrent les installations. La fabrique, comptait avec plus de 350 employés, il produisait le papier bible, des sachets de thé et du ruban isolant.

 

En 1981


Un des frères, Vincent Bolloré prit les rênes de l'entreprise familiale et créa l'entreprise Bolloré Technologies.

Il la convertit dans un prestigieux Groupe reconnu au niveau international et octroie au papier à cigarettes et à OCB la machinerie industrielle et des moyens de travail nécessaires pour garantir le futur de cette même marque.

 

 

En 1986


L'entreprise Bolloré Technologies déplaçait sa papeterie à une autre fabrique en France (Perpignan).


 


En 1999

"Lancement de l'OCB Premium"

On pourrait dire que la marque OCB gagne tout son prestige grâce à ce lancement. Ce fut le premier papier à fumer extra-fin, presque transparent.

 

 

En 2000

Don Levin, client de Bolloré Technologies depuis 1960 et propriétaire de Repubic Tobacco, achète aux frères Bolloré la marque OCB et la fabrique de Perpignan.

Don Levin apporta tous les moyens et recours à la grande entreprise pour continuer à croître.